Les coups de coeur d’Eléonore

Les coups de coeur d’Eléonore

Un petit roman français bien sympathique, qui raconte l’histoire de Myriam, une femme un peu paumée ayant coupé les ponts avec sa famille et ayant travaillé dans un cirque, qui décide d’ouvrir un petit restaurant. Elle l’appelle « Chez moi » et souhaite qu’il devienne le lieu de rencontre des gens du quartier, où les mots d’ordre seraient convivialité et simplicité… Lire la suite

Les coups de coeur d’Eléonore

Hunger games

Voici un de nos derniers coups de cœur au rayon jeunesse et jeunes adultes. Il s’agit d’une trilogie, dont le premier tome porte le nom de la série, le second s’intitulant Embrasement et le dernier, plus sombre, La Révolte. Une adaptation du premier livre sortira le 21 mars prochain au cinéma. L’histoire se situe dans le futur aux États-Unis, une grande partie du pays a été submergée par les flots ou détruite, le reste a été divisé en districts et est dirigé par une grande instance appelée le Capitole. Katniss, l’héroïne de la trilogie, a 16 ans et vit dans le district 12. Il existait auparavant un 13e district mais celui-ci s’étant rebellé 73 ans plus tôt, le Capitole l’a totalement détruit. Pour punir les autres districts de cette rébellion, chaque district restant doit envoyer tous les ans une fille et un garçon, les tributs, entre 12 et 18 ans, pour combattre à mort dans une arène grandeur nature jusqu’à ce qu’il ne reste qu’un vainqueur. La petite sœur de Katniss, Prim, est désignée comme tribut. Afin d’empêcher celle-ci d’y aller, Katniss se porte volontaire pour prendre sa place…

livre1.jpg

Nous avons aimé le message de liberté que font passer ces livres. Une grande partie du premier tome se situe dans l’arène, il est beaucoup question de survie et d’entraide, nous avons aimé la combativité des personnages pour s’en sortir et l’ingéniosité dont ils font preuve pour ne pas mourir de faim dans l’arène, puisqu’il s’agit bien des Hunger Games, les jeux de la faim. On ne peut qu’être admiratif devant le caractère volontaire et indépendant de Katniss, mais également devant sa dévotion à sa famille. On a aussi particulièrement aimé le personnage de Peeta, le deuxième tribut du district 12, celui-ci est en effet particulièrement attachant et occupe une grande place dans l’intrigue. En résumé, quand on commence cette trilogie, on est tellement happé par l’histoire qu’il est difficile de s’arrêter avant d’avoir fini la dernière page.


C’est moi qui éteins les lumières

Afin d’inaugurer la nouvelle rubrique « Coups de cœur » de notre blog, voici un roman d’une écrivaine iranienne, Zoya Pirzad, paru en mai 2011 et qui a attiré notre attention. Nous avons en effet aimé l’histoire de cette mère de famille arménienne d’Iran qui voit son monde chamboulé par l’arrivée de nouveaux voisins dans la maison d’en face et qui aspire à être davantage considérée dans une société essentiellement patriarcale.

livre_l_572009.jpg

On connait finalement très peu de choses de l’Iran et ce roman donne véritablement envie d’en savoir davantage sur ce pays. L’écriture et l’histoire rappellent à divers égards les romans de Jane Austen. La description à la fois pleine d’humour et caustique d’une communauté très fermée ne sont en effet pas sans rappeler l’auteure britannique. Nous avons aimé ce personnage de Clarisse très maternel et généreux, mais aussi assez passif et contemplatif, qui aimerait avoir le temps de parler de littérature et de se laisser aller à un amour impossible… Un très beau roman vraiment poétique… Et ce qui ne gâche rien, la couverture des éditions Zulma est en elle-même une véritable invitation au voyage littéraire….